Centre d'analyse MCD
Chaire MCD

Jacques Beauchemin

Professeur titulaire au département de sociologie de l'UQAM

 

JACQUES_JPG

Jacques Beauchemin est professeur au département de sociologie de l'Université du Québec à Montréal. Il se spécialise en sociologie politique et en sociologie de la société québécoise. Ses travaux sur le Québec l’ont d’abord porté vers l’analyse du Québec des années quarante et cinquante. Au sujet de cette période, il a publié, en collaboration avec Gilles Bourque et Jules Duchastel, La société libérale duplessiste. Depuis quelques années, ses travaux ont porté sur les transformations de la question nationale québécoise à la lumière de la recomposition de la communauté politique désormais caractérisée par son pluralisme. Il interroge ainsi la question de la mémoire et de l’appartenance dans les sociétés ouvertes et plurinationales. Son expertise lui a d'ailleurs valu une place au sein des membres du comité conseil de la Commission Bouchard-Taylor. Jacques Beauchemin a également participé régulièrement, en tant que chroniqueur, à l'émission Ouvert le samedi, présentée à la Première Chaîne de Radio-Canada.

Il a fait paraître, en 2002 chez VLB éditeur, un ouvrage intitulé L'histoire en trop. La mauvaise conscience des souverainistes québécois portant sur cette question. Ce livre s’est mérité le prix Richard-Arès en 2002.En 2004, il a publié l'ouvrage La société des identités. Éthique et politique dans le monde contemporain, chez Athéna dont une deuxième édition a été revue et augmentée en 2007. Plus récemment, également en 2007 et chez Athéna Éditions, est publié l'ouvrage La cité identitaire sous la direction de Jacques Beauchemin et Mathieu Bock-Côté./p>

Formation

  • Ph.D. en sociologie, Université du Québec à Montréal (1992)
  • Maîtrise en sociologie, Université du Québec à Montréal (1985)
  • Baccalauréat spécialisé en sociologie, Université du Québec à Montréal (1981)
UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 14 octobre 2010