Centre d'analyse MCD
Chaire MCD

Approche méthodologique

La démarche de la Chaire MCD s’inscrit dans ce que Pierre Rosanvallon appelle une histoire philosophique du politique. S’il s’agit bien d’étudier des idées, des représentations collectives – issues du monde savant, des acteurs politiques, des intellectuels, des littéraires -, il ne s’agit pas de les examiner en soi, d’évaluer leur cohérence interne, mais de les saisir comme parties intégrantes d’une dynamique socio-politique qu’elles contribuent à créer tout en nous la rendant plus lisible. Le monde de la représentation nous introduit donc à une phénoménologie de la société : que ce soit celle de la démocratie dans la société moderne, de l’imaginaire des petites sociétés, du Québec ou de l’américanité. Irréductiblement sociologique dans son intention (elle sera d’ailleurs enrichie par l’apport des théories de la régulation de la modernité avancée), une telle démarche emprunte néanmoins énormément à l’histoire de la pensée politique, à la philosophie politique et à l’étude des imaginaires .

UQAM - Université du Québec à Montréal  ›  Mise à jour : 14 octobre 2010